Message d'erreur

Notice : Undefined variable: _POST dans include_once() (ligne 1 dans /home2/etudian4/public_html/actubenin/sites/all/themes/clean_theme/template.php).

Des jeunes filles de 12 ans s’exhibent nues dans un bar de Kinshasa

Le bar Bonbon Sucré, situé au croisement des avenues du 24 Novembre et Madimba au quartier Mbaki dans la commune de Bumbu est devenu le pole d’attraction de nombreux jeunes filles et garçons depuis quelques temps. Chaque soir à partir de 20 h, des jeunes filles dont l’âge varie entre 12 et 27 ans viennent s’y donner en spectacle.

Le bar Bonbon Sucré est devenu le pole d’attraction de nombreux jeunes filles et garçons depuis quelques temps. Ces jeunes filles viennent s’exhiber nues devant les nombreux badauds qui viennent se rincer l’oeil. « Ces filles selon certains habitués se livrent en fait à la prostitution.

Elles s’exhibent pour attirer les éventuels clients » et les personnes en quête des sensations fortes y trouvent un lieu propice. Pour ces filles de joie, les garçons qui viennent au bar Bonbon Sucré sont attirés par le sexe.

Si les jeunes garçons et certains hommes mûrs viennent se régaler de ce spectacle, d’autres personnes par contre élèvent la voix pour fustiger ces pratiques d’une autre époque. Quels exemples offrent-on à notre jeunesse ? se demandent-elles ?

Le bar Bonbon Sucré, situé au croisement des avenues du 24 Novembre et Madimba au quartier Mbaki dans la commune de Bumbu est devenu le pole d’attraction de nombreux jeunes filles et garçons depuis quelques temps. Chaque soir à partir de 20 h, des jeunes filles dont l’âge varie entre 12 et 27 ans viennent s’y donner en spectacle.

Devant une foule qui ne cesse de croître chaque jour qui passe, ces jeunes filles viennent s’exhiber nues devant les nombreux badauds qui viennent se rincer l’oeil.

« Ces filles selon certains habitués se livrent en fait à la prostitution. Elles s’exhibent pour attirer les éventuels clients » et les personnes en quête des sensations fortes y trouvent un lieu propice.

Pour ces filles de joie, les garçons qui viennent au bar Bonbon Sucré sont attirés par le sexe. Et pour les personnes qui viennent se rincer l’oeil à peu de frais, ce spectacle quotidien est pain béni. Ce qui explique le succès sans cesse grandissant du bar Bonbon Sucré et les ventes de boissons en hausse. Mais pourquoi ces filles de Bumbu se livrent-elles à ce genre de prostitution peu usitée dans notre pays ?

Selon certains habitués, la dureté de la vie pourrait peut-être expliquer ce comportement quelque peu marginal de ces jeunes prostituées. Elles ne savent exercer aucun métier sinon le plus vieux métier du monde qui est le leur : la prostitution !

Ces jeunes filles restent dans le bar jusqu’aux petites heures du matin attendant un éventuel client. La plupart loue des chambres dans la partie hôtel du bar Bonbon Sucre, véritable lieu de « haute prostitution ».

Si les jeunes garçons et certains hommes murs viennent se régaler de ce spectacle, d’autres personnes par contre élèvent la voix pour fustiger ces pratiques d’une autre époque.

Elles se demandent ce qu’attendent les autorités municipales de Bumbu pour mettre un terme à ces pratiques qui n’honorent pas la commune de Bumbu en général et le quartier Mbaki en particulier. Quels exemples offre-t-on à notre jeunesse ? se demandent-elles.

Source: http://direct.cd

 

NB:Les articles qui sont sur le site ont été relayés par un programme informatique. Journauxdubenin.com n´est pas un organe de presse et n´offre aucune forme de garantie sur le contenu.