Actualité au Bénin

Après sa libération de la prison Désiré Vodonou reconnaissant au peuple béninois

Chers compatriotes, chers amis,
Après quarante (40) mois de détention préventive à la prison civile de Cotonou, me voici de retour dans la jouissance du droit d’aller et venir. Malgré l’âpreté de l’épreuve, ma joie n’en est que plus intense et je remercie le Tout-Puissant qui a rendu cette pénitence possible et m’a donné la force d’en porter la croix. 
Je veux aussi rendre hommage ici à mes codétenus, dans cette maison d’arrêt qui aura été notre commune habitation durant nos séjours croisés. Je voudrais qu’ils aient l’assurance que je ne les oublierai pas.

Pour éviter que les principes démocratiques soient bafoués : Mathurin Nago et Bopa appellent à la veille permanente

« Aujourd’hui plus qu’hier, ce défi est important. Et ce n’est pas en période de difficulté que nous allons nous décourager » dixit le président de l’Assemblée nationale

Construction d’un poste de contrôle juxtaposé à Hillacodji:Le Mtpt accusé d’expropriation sans dédommagement

Afin de réaliser le projet de construction du poste de contrôle juxtaposé d’Hillacondji, l’Etat béninois, à travers le ministère des Travaux publics et des transports (Mtpt), est contraint d’exproprier plusieurs propriétaires terriens de la commune de Grand-Popo. Dans cette procédure, alors que certains propriétaires ont été dédommagés, d’autres, dont les héritiers de John Kodjovi Byll Cataria, ayant leur représentant légal à Lomé, se sentent brimer sur fond de manipulation et d’intimidation.

Lutte contre le trafic de stupéfiants:Une importante quantité de drogue saisie

Les unités spéciales de la police, de la gendarmerie et des douanes du Port autonome de Cotonou ont fait des prouesses, le samedi 30 août 2014. Elles ont avec la collaboration des populations, mis la main sur une quantité importante de drogue enfouie dans des conteneurs. La moisson a été très bonne.

Après sa sortie du gouvernement :Yayi nomme Martial Sounton Conseil spécial à la présidence

Le chômage de l’ex-ministre du Travail, de la fonction publique et du dialogue social n’a duré qu’une semaine. Après sa sortie du 2ème gouvernement de Yayi II, Martial Sounton vient d’être nommé Conseiller spécial à la présidence de la République chargé de la Réforme institutionnelle et de la fonction publique. L’acte de nomination a été pris en Conseil des ministres du 27 août 2014. Au cours de ladite séance gouvernementale, Inès Aboh Houessou, s’est vue confiée les charges de Secrétaire général de la présidence de la République.

Changement du gouvernement Où sont les besoins du Peuple ?

Depuis que la liste du 3ème gouvernement du second et dernier mandat de Boni Yayi est connue, analyses et critiques ont accueilli l'équipe et son chef. Mais si l'on se réfère aux dernières actualités de la vie politique béninoise, une inquiétude subsiste. C'est bien évidemment celle qui consiste à savoir si ce troisième gouvernement du régime du Changement répond aux attentes du béninois moyen.

Pour non satisfaction de leurs revendications : Les Syndicats annoncent la paralysie de l’école dès la rentrée prochaine

Malgré les résultats catastrophiques obtenus aux différents examens de fin d’année, l’école béninoise sera encore mise à rudes épreuves dès la rentrée prochaine si rien n’est fait. Le gouvernement est alors appelé à réagir. C’est ce qui ressort de la conférence de presse organisée hier à la Bourse du travail par les quatre Centrales et Confédérations syndicales qui avaient suspendu leurs motions de grève en avril dernier.

Communales, législatives et présidentielles en 2016:Le rêve irréalisable de Yayi Boni

Organiser simultanément les élections locales, communales, législatives et présidentielles est la nouvelle idée qu’on agite dans le cercle fermé du chef de l’Etat. Mais de nombreux écueils restent à contourner. A commencer par la Constitution du 11 décembre 1990.

Le Cos-Lépi pour des élections séparées

Le couplage ou non des élections commence à devenir un sujet de grande préoccupation. Et ceci pour deux raisons. La première est de ne pas solliciter les électeurs dans l’intervalle de trois mois. Et la seconde est liée aux questions budgétaires. Mais pour les membres du Conseil d’orientation et de supervision de la Lépi, il est préférable de ne pas coupler les élections.

Pages


NB:Les articles qui sont sur le site ont été relayés par un programme informatique. Journauxdubenin.com n´est pas un organe de presse et n´offre aucune forme de garantie sur le contenu.