Actualité au Bénin

Rentrée scolaire 2014-2015:Les syndicats toujours menaçants

La menace d’une rentrée scolaire mouvementée plane toujours. Les négociations gouvernement syndicats sont inachevées et les partenaires sociaux menacent.
La rentrée scolaire 2014-2015 sera à coup sûr perturbée si rien n’est fait. Les 4 confédérations syndicales ne baissent pas la garde et affirment attendre le gouvernement en octobre. Pour le Secrétaire général de la Confédération des organisations syndicales indépendantes (Cosi-Bénin), Noël Chadaré, il se pose un problème de parole donnée.

Actualisation ou non de la loi fondamentale:Un citoyen invite Yayi à réviser la Constitution

Dans cette lettre ouverte au président de la République, Yayi Boni, le professeur de philosophie Latifou Daboutou, l’invite expressément à réviser la Constitution du 11 décembre 1990 pour pouvoir rempiler. L’auteur de la lettre lui suggère d’ailleurs d’inclure dans la nouvelle loi fondamentale, la Cour des comptes et l’imprescriptibilité des crimes économiques. Lire la lettre.

Lettre ouverte au Docteur Yayi Boni,

Président de La République du Bénin, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement

Monsieur,

Palais de la Marina:La Cena annonce les municipales pour fin 2014

Le Chef de l’Etat a reçu, ce mardi 26 août 2014, le bureau de la Commission électorale nationale autonome (Cena). Occasion pour le président de l’institution, Emmanuel Tiando, de confirmer la tenue effective des élections communales et locales pour la fin de l’année.

Etablissement de la Liste électorale permanente informatisée:Les assurances du Cos/Lépi à la Cena

Les membres de la Commission électorale nationale autonome (Céna) sont allés , hier mardi 26 août 2014, s’enquérir de l’évolution des travaux de correction de la Liste électorale permanente informatisée au Conseil d’orientation et de supervision (Cos/Lépi). Ils ont été rassurés de la disponibilité de la liste électorale dans le délai prévu par le président du Cos/Lépi, Sacca Lafia.

Le Bénin appelé à ratifier le Traité sur le commerce des armes

Le Bénin est appelé à ratifier le "Traité sur le commerce des armes" par une délégation du réseau " West African Action Network on small arms" (WAANSA), qui séjourne actuellement à Cotonou.
 
"Nous sommes actuellement à Cotonou en vue de sensibiliser les autorités gouvernementales béninoises sur la nécessité de la ratification du Traité sur le commerce des armes", a déclaré lundi Amadou Maïga, vice-président de WAANSA.
 

Coup de gueule de Tohon sur les prochaines élections Communales et Législatives :« Je veux que le peuple sanctionne ces hommes politiques »

« Carton rouge ». C’est le titre du nouvel album de huit titres qui vient d’enrichir la discographie du roi de Tchink System, Stanislas Tohon. L’artiste annonce déjà les couleurs des prochaines élections Communales et Législatives. Il appelle les populations à sanctionner ceux qui ne méritent pas leurs suffrages en brandissant leur carton rouge. A travers cet entretien, Tohon Stan, explique mieux les raisons qui l’ont motivées à composer cette chanson.

Le Matinal : Dites-nous, que chantez-vous concrètement à travers « Carton rouge » ?

Décision Dcc 14-156 du 19 août 2014:Holo veut endormir les Béninois

Par sa décision Dcc 14-156 du 19 août 2014, Holo a déclaré les propos de la ministre Fatouma Djibril inconstitutionnels. Ainsi, le Président de la Cour constitutionnelle Holo veut se positionner comme un vrai défenseur de la Constitution béninoise voire de sa démocratie. Mais en fait, ce n’est que de la poudre aux yeux. Holo veut endormir les Béninois en vue de faire passer la pilule de la révision constitutionnelle, devenue une question de vie ou de mort pour le chef de l’Exécutif…

Militarisation de la sainte Colline et violences sur les fidèles:L’église de Banamè met en garde le gouvernement

Le différend qui oppose la très sainte église de Banamè et le gouvernement est loin de connaître son épilogue. Un communiqué radiodiffusé de l’ex-ministre de l’Intérieur, François Houessou, en date du 11 août 2014, vient jeter de l’huile sur le feu en instruisant les unités de la Gendarmerie et de la Police nationale de militariser les lieux saints de Banamè. En réaction à ce communiqué, les hauts responsables de cette confession religieuse, mettent en garde les forces de sécurité et de défense investies de cette mission.

Pages


NB:Les articles qui sont sur le site ont été relayés par un programme informatique. Journauxdubenin.com n´est pas un organe de presse et n´offre aucune forme de garantie sur le contenu.