La défense du gouvernement tombe devant Nago

Entre l’intervention du Secrétaire général du gouvernement et la réaction du Cabinet du président de l’Assemblée nationale au sujet de l’absence de ce dernier à la rencontre de concertation des présidents des Institutions faite au Palais de la République, le lundi 06 octobre 2014, il a toujours des zones d’ombre. Les deux réactions se révèlent contradictoires à tel point qu’on se demande où se trouve la vérité.

Emmanuel Tiando, président de la Céna :« Si la Lépi est disponible, nous allons fixer une date »

« La condition pour organiser les élections, quelle soit communales, ou législative, c’est la disponibilité de la Lépi. Si la Lépi est disponible, nous allons nous référer au gouvernement et de concert nous allons fixer une date pour l’organisation des élections. L’indisponibilité de la Lépi ne permet pas d’organiser les élections, encore moins à la Céna de choisir une date. Selon le Code électoral, la liste doit être disponible 60 jours avant les élections. A partir de ce moment, ne sachant pas quand est-ce que la Lépi sera disponible

Communiqué de presse du cabinet du président de l’Assemblée nationale:Le cabinet de Nago renvoie la balle au gouvernement

Depuis le lundi 06 octobre 2014, il est diffusé par voie de presse l’information selon laquelle les élections communales, municipales et locales sont reportées sur l’accord des Présidents des Institutions de la République suite à une audience à eux accordée par le Chef de l’Etat au cours de la même journée.

Alassani Tigri sur l’absence du président de l’Assemblée à la concertation du palais « Le président Nago a été joint »

« Le premier canal étant de l’appeler sur son portable. Donc, je l’ai fait toute la journée. Il n’a pas décroché. Le deuxième canal par lequel il est souvent informé, c’est celui du président Ousmane Batoko qui, de son côté, a tenté de le joindre. Apparemment, cela n’a également pas prospéré », a déclaré le Secrétaire général du gouvernement au sujet de l’absence du Président de l’Assemblée nationale Mathurin Nago à la dernière rencontre en date des présidents des institutions de la République.

Réflexion sur le dialogue et les urgences sociales:Tévoédjrè indique la bonne voie à Yayi

Responsables syndicaux, leaders d’opinion, religieux et autres décideurs réfléchissent depuis le 7 octobre 2014 au Centre panafricain de prospective sociale (Cpps), du Professeur Albert Tévoédjrè, sur les urgences sociales au Bénin. La rencontre est organisée pour prévenir les tensions sociales qui secouent le pays depuis quelques années.

Désaccord au sommet de l’Etat : Nago indésirable chez Yayi

Yayi Boni a rencontré les présidents des Institutions, sauf celui de l’Assemblée nationale, Mathurin Coffi Nago. Aujourd’hui, on en sait un peu plus sur les raisons. 
Beaucoup de Béninois se posent la question suivante : qu’est-ce qui s’est passé pour qu’on ne retrouve pas le président de l’Assemblée nationale aux côtés des responsables d’institutions que Yayi Boni a rencontrés lundi 06 octobre 2014 à la présidence de la République ?

En échange à son soutien au bilan de la campagne cotonnière 2013-2014 : Le Sg Syntra-Sodéco en France avec Idrissou Bako

Après la sortie du Syntra-Sodéco, vendredi dernier, pour déclarer que la campagne cotonnière 2013-2014 a été satisfaisante, on a avait soulevé qu’il était de copinage avec Idrissou Bako, Coordonnateur des usines de la Sodéco et Directeur général de la Société nationale de la promotion agricole, (Sonapra).

Mairie de Cotonou:Le conseiller municipal kinkpé fustige la gestion de Léhady Soglo

Ingénieur et Conseiller municipal à la Mairie de Cotonou, Kakpo Kinkpé dénonce sur l’émission « Ma part de vérité » de Golfe Tv, des faits qu’il qualifie d’irrégularités et de malversations à la Mairie de Cotonou. Selon lui, le budget 2015 en cours d’élaboration ne doit pas être autorisé par le ministre de l’Economie. Il accuse la Mairie de brader des parcelles, et de ne pas vraiment investir dans le nettoyage de la ville. 

Lutte contre le paludisme dans l’Atacora-Donga : La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées en difficulté

La distribution gratuite des moustiquaires imprégnées aux populations connaît des difficultés depuis le démarrage vendredi dernier de l’opération dans l’ensemble des 13 Communes des départements de l’Atacora et de la Donga. Nombreuses sont les populations qui espèrent sans succès de recevoir leurs lots de moustiquaires.

Pages


NB:Les articles qui sont sur le site ont été relayés par un programme informatique. Journauxdubenin.com n´est pas un organe de presse et n´offre aucune forme de garantie sur le contenu.